Réseaux sociaux

Actualités Facebook : les dernières news du site

Par Web Ranking - 4 minutes de lecture
actualites-facebook

Depuis sa création, Facebook continue d’être le réseau social le plus utilisé à travers le monde. Avec 40 millions de Français qui se connectent sur la plateforme par mois, Facebook est de loin leur réseau social préféré. Il est souvent utilisé pour rester en contact avec ses amis, se divertir et garder un œil sur l’actualité. De par son importance, Facebook se retrouve lui aussi très souvent au cœur de l’actualité, bonne comme mauvaise. Bien que le réseau social continue de gagner en nombre, ça ne l’empêche pas d’être au cœur des polémiques.

Quels sont les chiffres de Facebook en 2021 ?

Malgré le fait que Facebook a beaucoup plus de concurrence, notamment avec TikTok et Instagram, ça ne l’empêche pas d’avoir énormément d’utilisateurs. Il reste à ce jour, le réseau social le plus populaire et le plus utilisé à travers le monde. Créé en 2004, Facebook compte pas moins de 2,8 milliards d’utilisateurs dont :

  • 40 millions en France ;
  • 419 millions en Europe ;
  • 258 millions en Amérique du Nord ;
  • 1,199 milliard en Asie et en Océanie ;
  • 921 millions dans le reste du monde.

La plupart des utilisateurs sont des jeunes âgés entre 18 et 35 ans et ils sont pour la plupart des hommes. Facebook a connu une croissance d’utilisation significative en 2020 vu qu’elle a augmenté de 12%. En moyenne, ils passent au moins 35 minutes sur le site et ils sont majoritairement des hommes. En ce début d’octobre 2021, Facebook est encore une fois au cœur de l’actualité surtout à cause d’Instagram et de l’assaut de capitole en janvier.

Quelle est l’actualité de Facebook ?

Ce réseau social est comme d’habitude toujours dans l’actualité. Par contre, elle n’est pas toujours positive, il arrive très souvent que le réseau social soit encore sous la tourmente. L’actualité de Facebook de ces derniers temps tourne autour des nombreux problèmes de confidentialité, les messages qui y sont partagés et d’autres réseaux sociaux qui sont affiliés à Facebook.

Facebook dément le fait qu’Instagram serait mauvais pour la santé mentale des adolescents

L’utilisation des réseaux sociaux n’est pas sans conséquence pour ses utilisateurs. Il a été constaté que bon nombre d’entre eux se retrouvent avec des problèmes de dépression et d’anxiété surtout les plus jeunes utilisateurs. C’est en particulier le cas d’Instagram qui est un réseau social affilié à Facebook. Il regorge de photos photoshopées à outrance prises par des influenceurs.

La plupart d’entre eux projettent une image totalement fausse sur leur apparence ou leur mode de vie. L’exposition à ce genre de contenu a une influence plus que néfaste sur l’image des jeunes adolescentes. Chose que Facebook dément fermement, il considère qu’au contraire les réseaux sociaux ont un impact plus que positif sur la santé mentale de leurs utilisateurs.

Une lanceuse d’alerte appelle à la méfiance envers Facebook

Une personne ayant travaillé par le passé chez Facebook a accordé un entretien pour la CBS. Dans cet entretien, il est mentionné que le groupe avait conduit plusieurs études sur l’influence des réseaux sociaux sur les adolescents. 32 % des adolescents qui les utilisent se disent nettement moins satisfaits de leur apparence.

Donc, cette étude confirme ce que beaucoup de personnes savaient déjà sur l’effet néfaste des réseaux sociaux. La lanceuse d’alerte insinue que le groupe de Facebook ferme les yeux sur certains problèmes engendrés par les réseaux sociaux, ce qui contredit totalement leurs récentes déclarations sur Instagram.

Un autre point important que la lanceuse d’alerte a voulu mentionner, c’est que peu avant les élections de 2020, le site a voulu filtrer les fausses informations. Une fois que Joe Biden a été élu, ces mesures de sécurité pourtant essentielles sont passées à la trappe. Facebook dit qu’il préfère la croissance à la sûreté des informations qui sont véhiculées sur son site.

Facebook ne se sent pas responsable des attaques du Capitol du 6 janvier 2021

Le 6 janvier de cette année, des milliers de manifestants pro-Trump ont pris d’assaut le Capitol. Cette attaque a été orchestrée pour protester contre les résultats de la précédente élection présidentielle. De nombreuses accusations ont été portées contre Facebook, notamment à cause du fait que ce réseau social n’a pas pris la peine de filtrer les groupes d’extrêmes droites.

Les discours de propagandes ont continué à faire le petit bonhomme de chemin sur le site. Malgré tout ça, le groupe Facebook pense que les seules personnes qui doivent être tenues responsables sont les pro-Trump et Donald Trump lui-même qui ont orchestré cet assaut.