Entreprise

Le crowdfunding : tout savoir sur le sujet

Par Web Ranking - 4 minutes de lecture
crowdfunding-definition

Avec l’ère du numérique qui a surplombé tous les domaines, le monde de l’économie a connu beaucoup de bouleversements, avec notamment l’apparition de nouveaux systèmes de financement digitalisés, dont on distingue « le crowdfunding ». Ce concept innovant a permis à de nombreux projets de voir le jour, et d’aboutir à des succès, grâce à un esprit d’entraide communautaire sur la toile. On fait le point sur cette petite révolution pour comprendre ce qu’est le crowdfunding, et ses origines.

En quoi consiste le crowdfunding ?

Le crowdfunding est le terme anglais qui désigne un système de financement participatif, qui a vu le jour grâce à la révolution digitale que l’on vit. Si on entend parler de ce terme depuis peu, il s’agit pourtant d’un système qui date en réalité de centaines d’années, puisqu’il s’agit d’un système de troc, basé sur l’échange de fonds entre personnes.

L’un des exemples historiques le plus probant est celui de l’un des plus grands musiciens, Mozart, qui en échange de financement pécuniaire pour ses spectacles, offrait des partitions avec son autographe. En France, il fait son apparition en 2007, avec un site de crowdfunding « My major Company », qui a pour objectif de lancer de nouveaux artistes avec une aide financière pour concevoir son album.

C’est le cas pour l’un des célèbres chanteurs Français Grégoire, avec son album « Toi+moi », mais ce n’est que 3 ans plus tard que ce procédé prend de l’ampleur, et se voit même régulé via deux statuts officiels. Le financement participatif est une manière de mettre en relation des gens et de faire connaître son projet, via une plateforme de crowdfunding pour trouver des financements, afin de développer son projet sans intermédiaire, comme une banque ou autre institution financière.

Il s’agit de petits financements, mais avec un grand nombre de personnes, ce qui permet de lever les fonds nécessaires pour faire aboutir son projet, et ce, grâce à la portée d’Internet, qui permet de relier autant de personne sur une même plateforme.

Quel est le fonctionnement du crowdfunding ?

Trouver les fonds nécessaires pour donner vie à un projet peut s’avérer très compliqué, surtout dans certains domaines comme les arts en tout genre, ou associatifs. Mais grâce au mode de financement participatif ou communautaire, vous pouvez trouver un moyen efficace de donner vie à votre initiative, et de créer votre entreprise.

crowdfunding

Le plus simple est de s’inscrire sur une plateforme de financement participatif, comme :

  • kick starter ;
  • Wiseed ;
  • Lendopolis ;
  • We share bonds ;
  • Kisskiss bankbank ;
  • Indiegogo.

Il vous faudra ensuite intéresser le grand public, que ça soit à l’échelle de votre région, de votre pays, ou à l’internationale, en présentant votre projet. On distingue alors 3 modes de financement.

Le don contre don

Cette solution innovatrice permet de faciliter les types d’investissement sans contrainte, à condition évidemment de s’assurer de la fiabilité de la plateforme de crowdfunding, et que les fonds sont bien adressés aux destinataires que vous aurez désigné. Le principe de base de ce système est d’investir sans rien attendre en retour, et sans minimum d’apports exigé, chacun investit à hauteur de son envie ou de ses moyens.

Le prêt

Vous pouvez aussi investir via ces plateformes, en attendant un retour de votre argent, un remboursement, mais pas forcément avec des intérêts. Dans cette situation, certes, la transaction est très facile, aucune enquête n’est fournie, vous engagez simplement votre argent en croyant au projet.

L’investissement

En vous engageant à investir dans une idée, vous recevez ce que l’on appelle des titres de capital comme le « mini bon », qui va vous permettre de reprendre une partie de votre investissement plus une somme que vous aurez déterminée au préalable. Ce retour d’investissement se fait généralement sur 5 ans après votre dépôt.